L'homosexualité face aux autres

Eric

Eric, mars 2007. © MuCEM. Tous droits réservés.

« Alors que l’on présente généralement l’homosexualité comme un parcours forcément difficile à accepter ou vivre, j’ai toujours eu le sentiment en ce qui me concerne de quelque chose de naturel, n’appelant pas à des questionnements existentiels.

J’ai toujours su que j’étais homo (comme ils disent !!! ), et je n’ai jamais eu à connaître les angoisses d’un questionnement sur mon identité ou sur mon genre. Différent, je ne l’étais pas (et ne lui suis toujours pas !) puisque je suis simplement un homme amoureux des hommes !

Si difficulté il devait y avoir, ça à toujours été dans mon rapport aux autres et à la société pour qui cette différence restait (reste encore souvent !) une anomalie et un problème.
Du coup ma rencontre avec Philippe en 1990, comme notre installation ensemble dans notre premier appartement en 1991 aura été pour moi comme le déroulement naturel et logique d’une rencontre amoureuse comme peuvent en vivre bien des couples homos ou hétéros ».

Éric

Comme l’a répété à plusieurs reprises Éric : « la différence, je ne la porte pas en moi ; elle se trouve juste parfois dans le regard interrogatif ou dans les paroles et attitudes hostiles des autres».