Noa et Itay

07

© MuCEM. Tous droits réservés. 2007

Le mariage d’Itay et Noa a été célébré en août 2002 dans la région de Tel-Aviv, en Israël. Selon la volonté de la mariée qui refusait un certain nombre de pratiques du mariage juif orthodoxe (bain rituel obligatoire pour la mariée, fait de ne pas prendre la parole ou de ne pas signer le contrat de mariage pour la femme, clauses du contrat), Noa et Itay ont célébré un mariage juif non-orthodoxe (c'est-à-dire non reconnu par l'Etat israélien car non célébré par un rabbin mandaté par le Rabbinat, qui contrôle tous les mariages juifs). Ces aménagements mis à part, ce mariage présentait toutes les caractéristiques d'un mariage juif traditionnel. Le mariage d’Itay et Noa témoigne ainsi du développement d’une manière alternative de se marier dans la société israélienne contemporaine, notamment sous l’impulsion d’une conception égalitaire des rapports hommes-femme tout en conservant les rites traditionnels