Rentrée des classes

Rentrée des classes

Anastasia en tenue d'écolière © MuCEM. Tous droits réservés. 1985.

La rentrée scolaire – notamment la première rentrée scolaire ou celle qui marque le passage au cycle supérieur (entre la maternelle et l’école primaire ou l’entrée au collège, par exemple) – est un passage qui peut dans certains contextes donner lieu à un rituel.

La dimension ritualisée de cet évènement apparaît à travers les différentes pratiques mises en œuvre pour signifier ce passage, comme par exemple les préparatifs vestimentaires (habit neuf ou tenue qui sort de l’ordinaire), les soins corporels (coupe de cheveux, toilette méticuleuse…), cadeaux offerts à l’enfant, achats de matériel neuf (notamment le cartable, pour la rentrée en CP) etc. Dans ces cas-là, le propre et le neuf participent la « renaissance » du temps scolaire et signifient l’importance accordée à ce milieu autonome et distinct de la famille.

En Allemagne, à l'occasion de la première rentrée scolaire (vers l’âge de six ans), on offre une pochette surprise en forme de cornet aux enfants. Les parents préparent méticuleusement ce cadeau à la maison, en le remplissant de bonbons et de petits objets utiles (gommes crayons…). Le cornet est déposé sur le bureau de l'enfant avec une carte où figure son nom et un petit mot d'encouragement pour la scolarité à venir, tel que « Der Ernst des Lebens beginnt jelzt » (« Les choses sérieuses de la vie commencent, maintenant »). Cette phrase signifie donc explicitement le passage opéré par cette première rentrée scolaire : la sortie du monde de la petite enfance, voué au jeux, et l’entrée dans celui, plus sérieux, de l’enfance, premier pas vers la vie adulte.